Agathe Cléry

Sortie le 3 décembre 2008

Durée : 1H51 - Tout public

  • Partager
    • Twitter

Synopsis

Sous la houlette d’Étienne Chatiliez, les aventures hautes en couleur d’une jeune femme raciste qui voit sa peau laiteuse devenir noire ébène. Un vrai cauchemar pour elle ! Le réalisateur de Tati Danielle porte son regard acerbe et empli d’ironie sur le racisme et offre un film qui ne fait pas la morale, mais donne le moral ! A noter la performance incroyable de Valérie Lemercier.

Résumé

Sous la houlette d’Étienne Chatiliez, les aventures hautes en couleur d’une jeune femme raciste qui voit sa peau laiteuse devenir noire ébène. Un vrai cauchemar pour elle ! Agathe Cléry est une vraie working girl. Brillante directrice du marketing d’une ligne de cosmétiques spéciale « peaux claires », la jeune femme, un brin raciste, n’est pas très appréciée de ses collègues. Elle pense que seule compte la valeur professionnelle, qu’il faut gagner de l’argent et gravir les échelons sociaux, au détriment d’une vie personnelle et familiale.

Mais tout s’effondre le jour où on lui annonce qu’elle est atteinte du syndrome d’Addison, une maladie rarissime qui fait noircir la peau et friser les cheveux. Elle devient tout ce qu’elle détestait. Mal placée pour vendre des produits pour peaux claires, elle démissionne de son travail. Com­mence alors une longue traversée du désert.

Son petit ami la quitte et elle n’arrive pas à retrouver de job. Finalement, elle est em­bauchée dans une société dont le directeur, jeune homme de couleur, refuse d’employer des personnes blanches. À sa grande surprise, Agathe tombe amoureuse de son patron. Jusqu’au jour où sa peau se remet à éclaircir…

Étienne Chatiliez signe une comédie drôle et enlevée sur un thème grave avec une Valérie Lemercier débridée. « En Afrique du Sud pen­dant l’Apartheid, une blanche qui avait contracté la maladie d’Ad­di­son était devenue noire. Elle devait se tenir debout dans le bus, sa famille l’a reniée, elle a failli devenir folle. L’idée m’avait plu, mais je ne savais pas quoi en faire », raconte le metteur en scène. Il a imaginé apporter de la légèreté au sujet en le traitant sous forme de comédie musicale.

« Mon but était de marteler ce que tout le monde sait déjà : ce n’est pas beau d’être raciste. Et pourtant, on l’est tous un peu. Je voulais le redire en me servant à la fois de l’humour et de la musi­­que, pour que la flèche envoyée ait une chance d’atteindre un peu plus sa cible. »

Changer de peau

Pour devenir noire, Valérie Lemercier a dû payer de sa personne.

« Je me levais à 5 h du matin tous les jours et je rentrais à 22 h chez moi, encore noire car il en restait dans les oreilles, les yeux, le nez, les cheveux… Il me fallait 3 heures et demie pour me maquiller et 1 h 45 pour tout enlever avec un gant de toilette. J’étais tout le temps assistée, je ne pouvais pas coller les gens à la cantine car après je me retrouvais avec des grandes marques blanches ; pas bouger sous peine de devoir tout recommencer… »

Comédie de Etienne Chatiliez

Avec Valérie LEMERCIER, Anthony KAVANAGH, Dominique LA

Séances à

Imprimer les horaires

Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Découvrez en ligne le nouveau numéro de votre magazine ! 

En savoir plus

Les Labels des cinémas Gaumont Pathé

Les Labels des cinémas Gaumont Pathé

Découvrez les labels des cinémas Gaumont et Pathé, une sélection de films, pour lesquels nous avons une affinité toute particulière.

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.

Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation

Fermer