Robert De Niro

Robert De Niro

Robert De Niro


Dès son plus jeune âge, Robert de Niro est fasciné par le cinéma et sait déjà qu'il sera acteur. Ses parents, tous deux peintres, le soutiennent constamment dans son choix. Il quitte l'école à 16 ans pour suivre les cours d'art dramatique du Dramatic Workshop, ceux de l'école de théâtre de Stella Adler et du Luther James Studio. Il suit aussi l'enseignement de Lee Strasberg et de l'Actor's Studio, où il rencontre Harvey Keitel. Il monte pour la première fois sur scène pour L'Ours de Tchekhov. Après plusieurs autres classiques, il interprète différentes pièces off-Broadway avant de faire des débuts discrets au cinéma comme figurant dans le film de Marcel Carné, Trois Chambres à Manhattan, en 1965.

Un an plus tard, il rencontre Brian de Palma qui l'engage pour Greetings et The Wedding party, son premier rôle important, en 1969, puis Hi Mom!. Il confirme ses capacités de comédien en dressant le portrait d'un joueur de baseball atteint d'une leucémie dans Le Dernier match. Martin Scorsese le révèle dans Mean Streets, où il interprète Johnny Boy, un jeune inconscient qui ne respecte rien, aux côtés de Harvey Keitel, deux voyous en perdition dans la mafia new-yorkaise. Mais c'est en 1974 qu'il explose littéralement, avec son interprétation de Vito Corleone jeune, immigrant italien débarquant à New York pour construire ce qui sera ensuite l'empire Corleone, dans Le Parrain 2 de Francis Ford Coppola, pour laquelle il se voit remettre l'Oscar du meilleur second rôle. Avec les différents films qu'il tourne sous la direction de Scorsese, Robert de Niro dresse une galerie de portraits directement inspirés de la vie de son quartier natal, Little Italy. Mean Streets et surtout Raging Bull, en 1980, créent la légende. Pour incarner Jake La Motta, de Niro suit un entraînement draconien afin de donner aux combats une réalité impressionnante et grossit de trente kilos en quatre mois pour incarner la déchéance du boxeur. Sa performance lui vaut son second Oscar, celui du meilleur acteur cette fois.

Robert de Niro s'affirme dès lors comme un extraordinaire acteur de composition. Parmi ses rôles les plus marquants figurent celui de Taxi Driver de Martin Scorsese, en doyen de la Guerre du Vietnam reconverti en chauffeur de taxi détraqué. Durant cette période, l'acteur évolue dans les univers de cinéastes aussi différents qu'Elia Kazan (Le Dernier Nabab), Terry Gilliam (Brazil), ou Michael Cimino (Voyage au bout de l'enfer). Familier des rôles de truands, il incarne un membre de la pègre juive new-yorkaise dans Il était Une Fois l'Amérique de Sergio Leone, Al Capone dans Les Incorruptibles de Brian de Palma, un caïd sans scrupules dans Les Affranchis de Martin Scorsese, un mafieux dans Casino également de Scorsese. Ce qui n'empêche pas de faire quelques détours par la comédie avec des films comme Midnight Run, Nous ne sommes pas des Anges ou encore dans le rôle du caïd dépressif de Mafia Blues. Il incarne aussi un beau-père tyrannique et truculent dans Mon beau-père et moi et sa suite, Mon beau-père, mes parents et moi. Au cours de sa brillante carrière, l'acteur a d'ailleurs été cité quatre fois à l'Oscar entre autres pour Taxi Driver, L'Eveil et Les Nerfs à vif le remake par Martin Scorsese du classique de 1962.

Avec Jane Rosenthal, Robert de Niro a fondé en 1988 sa propre société de production, Tribeca Productions et le Tribeca Film Center. Il développe des projets sur lesquels il peut être non seulement acteur mais aussi producteur et réalisateur. Il a ainsi participé à la production des Nerfs à vif de Martin Scorsese, de Coeur de Tonnerre de Michael Apted, Hollywood mistress de Barry Primus, La Loi de la nuit d'Irwin Winkler, Des Hommes d'influence, Mafia Blues et Mafia Blues 2 : la Rechute. Il a signé en 1993 sous la bannière Tribeca son premier film en tant que réalisateur, Il était Une Fois le Bronx. En 2006, il réalise et produit Raisons d'Etat.

Tribeca Television a été créée en 1992 avec la série Tribeca, dont de Niro est le producteur exécutif. La société a depuis produit La famille trahie, une minisérie d'après la vie du gangster Sammy « The Bull » Gravano, diffusée en 1998. En 2002, de Niro, Rosenthal et Craig Hatkoff ont créé le Tribeca Film Festival, afin de promouvoir New York comme un centre majeur de création cinématographique et d'aider les cinéastes à atteindre le plus vaste public possible.

En 2008, douze ans après Heat, un face à face de légende orchestré par Michael Mann, opposant de Niro en truand et Al Pacino en flic, le duo d'acteurs mythiques se reforme pour un autre thriller, La Loi et l'Ordre de Jon Avnet. Ils y incarnent deux policiers expérimentés à la recherche d'un serial killer qui pourrait bien être l'un des leurs.

Filmographie de Robert De Niro

Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le numéro du mois d'octobre 2014 est disponible en ligne !

En savoir plus

E-billet, la voie express pour votre séance de cinéma

E-billet, la voie express pour votre séance de cinéma

Imprimez votre billet ou recevez-le sur votre mobile et accédez directement à votre séance ! Un imprévu ? Annulez votre réservation jusqu'à 15 minutes avant le début de la séance.

En savoir plus

Les Labels des cinémas Gaumont Pathé

Les Labels des cinémas Gaumont Pathé

Découvrez les labels des cinémas Gaumont Pathé, une sélection de films, pour lesquels nous avons une affinité toute particulière.

En savoir plus
changer
Aucun cinéma sélectionné changer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.
Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation