Taxi 4

Sortie le 14 février 2007

Durée : 1H31 - Tout public

Facebook Twitter
Action de Gérard Krawczyk
Avec Frédéric DIEFENTHAL, Samy NACERI, Emma SJOBERG

Résumé

Une fois de plus Luc Besson, scénariste et producteur, a sorti l’artillerie lourde pour bien négocier son virage : la nouvelle aventure de Frédéric Diefenthal et Samy Naceri est déjantée à souhait et lancée à fond la caisse.

Résumé

Quatre ans ont passé et il y a du changement sous le soleil de Marseille !

Daniel est toujours chauffeur de taxi et Émilien flic, ou plutôt « inspecteur bientôt principal », mais dorénavant, ils jouent les papas poules. Pour autant, ils n’ont pas gagné en maturité !

Déjà, pour Émilien, s’occuper correctement de son job est mission impossible, alors gérer en plus un gamin, aïe, aïe, aïe !

Aujourd’hui, c’est le branle-bas de combat. Le commissaire Gibert et sa bande de pieds nikelés ont une mission de la plus haute importance : ils doivent assurer la garde de l’ennemi public numéro 1, en transit pour la nuit à Marseille, avant d’être livré aux autorités congolaises.

Y arriveront-ils ou ce vrai dangereux criminel belge mettra-t-il la ville à feu et à sang ? Heureusement Daniel et sa 407 truffée de gadgets à la James Bond sont là !…

Dès la scène d’ouverture avec Djibril Cissé, le ton est donné : le moteur de Taxi 4, toujours avec Gérard Krawczyk aux commandes, carbure plein gaz à la pure comédie.

À la croisée des récits de Astérix et Obélix et des situations loufoques des films avec de Funès, Taxi 4 est encore plus burlesque et multiplie les clins d’œil.

Grande nouveauté : les méchants font partie intégrante de l’histoire et sont un des éléments comiques. Mais tradition oblige, Taxi 4, tourné en majeure partie à Marseille, fait aussi la part belle aux cascades signées Rémi Julienne.

Les comédiens ont rempilé presque au complet à l’exception de Marion Cotillard, occupée par le tournage de La Môme. On n’arrête pas une équipe qui gagne lancée à plein régime.

Alors combien de spectateurs monteront dans Taxi 4 ? Suspense.

Fidèle !

« Lorsqu’on a tourné le premier Taxi, je ne pensais pas que dix ans plus tard, je jouerais toujours Émilien !

Quand Luc Besson m’a proposé Taxi 4, rien ne m’a fait hésiter dans le scénario. C’était un vrai plaisir de retrouver mon personnage, le même qu’avant en plus barré ! Ça m’éclatait de faire le grand écart entre les rôles dramatiques et cette grande comédie populaire, d’autant que cette fois-ci on parodie Scarface ou Les Infiltrés, avec bien sûr un petit côté Gendarme de Saint-Tropez ! »

Frédéric Diefenthal

Taxi ou la saga qui explose le box-office !

Une voiture customisée, un chauffeur épris de vitesse, des cascades spectaculaires, des gags et des jolies filles… 23 millions de personnes ont fait de ces ingrédients les éléments cultes de la machine Taxi qui, depuis son démarrage en trombe en 1998, est en mode pilotage automatique et cartonne à chaque nouvel épisode.

Taxi

En 1998, le premier volet, estampillé Luc Besson et réalisé par Gérard Pirès, fan de vitesse, avait explosé le box-office avec plus de 6 millions d’entrées.

Pas de scénario complexe ni de personnages torturés. Fait par de grands gamins, Taxi, rythmé par une bande-annonce dynamique signée IAM, le groupe de rap marseillais, séduit largement. Et les jeunes comédiens, Samy Naceri, Frédéric Diefenthal et Marion Cotillard voient leurs carrières propulsées à 220 km/h.

Dans ce premier épisode, nous faisions la connaissance de Daniel, petit caïd marseillais qui a une sainte horreur des policiers et passe le plus clair de son temps à faire boguer les radars aux commandes de sa 406 totalement transformée.

Menacé de sanction pour excès de vitesse à répétition, Daniel se voyait proposer un curieux marché : aider Émilien, un jeune flic qui venait de rater son permis pour la huitième fois, à démanteler un gang de braqueurs de banques allemand… Ainsi naquit le mythe.

Taxi 2

Succès oblige, deux ans plus tard, Besson récidive avec la même équipe d’acteurs, les mêmes ingrédients mais avec Gérard Krawczyk aux commandes. Le réalisateur, qui avait notamment travaillé avec Luc Besson pour Jeanne d’Arc, prend le bolide en marche : il débarque en dépanneur pour remplacer au pied levé Gérard Pirès, hospitalisé. Et s’en tire haut la main.

Humour, cascades et gadgets sont au rendez-vous de ce volet dans lequel Daniel et son taxi survitaminé reprennent du service pour contrecarrer les plans d’impitoyables yakuzas, qui séquestrent un ministre japonais en visite officielle.

Résultat : Taxi 2 ne se contente pas de surfer sur la vague de son aîné, mais réalise un véritable raz-de-marée, battant tous les records en frôlant les 11 millions de spectateurs au compteur rien qu’en France, soit le sixième plus gros succès depuis 1971 après Titanic, Astérix et Obélix :
mission Cléopâtre, Les Visiteurs, Les Aristochats et Les Bronzés 3 !

Taxi 3

Trois ans plus tard, c’est reparti pied au plancher pour le tandem Naceri/ Diefenthal toujours sous la houlette de Gérard Krawczyk. Dopé à l’humour, ce troisième volet rend hommage à James Bond et s’ouvre avec la prestation d’un invité de marque, Sylvester Stallone en personne.

Pour la première fois depuis le lancement de la saga, cette nouvelle aventure se déroule en hiver et se déplace à la montagne. Entre la Canebière, le lac de Tignes et les pistes enneigées de Val d’Isère, Daniel et son bolide bodybuildé sauvent cette fois-ci un espion américain d’un très mauvais pas avant d’arriver à grande vitesse à la rescousse d’Émilien et toute sa bande de bras cassés.

Car à Marseille, c’est la panique : un gang de braqueurs, grimés en Père Noël, ridiculisent les hommes du commissaire Gibert depuis huit mois. Quel affront ! Émilien n’en dort plus, néglige même sa moitié, la sculpturale Petra qui attend un heureux événement…

Verdict : plus de 6 millions d’entrées.

Commentaires
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
note
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
Nom ou pseudo * :
Email * :
Commentaire * :
Note : note


Horaires et réservations
chargement en cours
Toutes les séances Changer la ville



Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Découvrez la nouvelle formule de votre magazine, le numéro du mois de novembre 2016 est disponible en ligne !

 

En savoir plus
changer
Aucun cinéma sélectionné changer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.
Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation