Le Grand Meaulnes

Sortie le 4 octobre 2006

Durée : 1H42 - Tout public

Facebook Twitter
Drame de Jean-Daniel VERHAEGHE
Avec Nicolas DUVAUCHELLE, Jean-Baptiste MAUNIER, Cléme

Résumé

Résumé

Une autre fin…

Les scénaristes ont délibérément modifié la fin du livre : « Nous avons eu le désir d’associer le destin tragique de l’écrivain à son roman. Dans une certaine mesure, le héros rejoint son auteur. Et cela afin que le public puisse comprendre que c’est l’œuvre d’un jeune homme qui ne vivra pas longtemps. Le livre est paru dix-huit mois avant la disparition de l’écrivain à la guerre. On ne pouvait pas négliger cela ».

Sologne, 1910. Un soir de novembre, M. et Mme Seurel, à la tête d’une paisible école de campagne, reçoivent la visite d’un nouveau pensionnaire, Augustin Meaulnes.

Bientôt, le charme naturel de ce grand jeune homme de 17 ans opère et lui vaut d’être connu de ses camarades comme « le Grand Meaulnes ». Au fil des jours et parce qu’ils partagent la même chambre, le nouvel élève et François, le fils des directeurs, se lient d’amitié…

Le sensible François est fasciné par cet aîné expérimenté et trouve en lui un modèle. Trente-huit ans après la version de Jean-Gabriel Albicocco, Jean-Daniel Verhaeghe réussit à traduire sur grand écran tout le charme de l’œuvre d’Alain Fournier, publiée en 1913 et qui a fait vibrer des générations d’adolescents.

Point fort de cette production tournée en Seine-et-Marne, au château de Lésigny : une superbe affiche. À commencer par Nicolas Duvauchelle, le nouveau « beau gosse » du cinéma français, dont le charme et le magnétisme servent à merveille Le Grand Meaulnes.

Face à lui, Jean-Baptiste Maunier, la star des Choristes, fait avec ce film un retour remarqué sur grand écran ainsi que Clémence Poésy que l’on a vue dans le dernier Harry Potter.

Jeune Talent : Clémence Poésy

À l’affiche du Grand Meaulnes, Clémence Poésy, jeune comédienne de 23 ans remarquée l’année dernière dans Harry Potter et la coupe de feu, le quatrième volet des aventures de l’apprenti sorcier, en est déjà à son septième film. Rien ne semble arrêter cette jolie blonde qui a débuté au côté de Carole Bouquet dans Bienvenue chez les Rozes en 2003 et qui fait désormais carrière aussi bien en France qu’à l’étranger.

Comment êtes-vous arrivée au cinéma ?

J’ai découvert le plaisir de jouer avec ma sœur quand nous étions petites. Mon père est directeur d’une compagnie théâtrale. Je l’ai vu répéter, en tournée, et j’ai vite compris que ce n’était pas un métier facile.

Après le bac, j’ai voulu tenter ma chance. J’ai contacté un agent, étudié les arts du spectacle à la fac, préparé le conservatoire. Je tenais à nourrir ma vocation d’enseignements théorique et pratique. Mon père ne m’a ni encouragée, ni découragée.

J’ai fait mon chemin toute seule. Mais je savais que dans les moments de doute je pouvais compter sur lui.

Comment choisissez-vous vos rôles ?

Je sais exactement ce que je ne veux pas faire et je m’y tiens, mais je ne souhaite pas m’étendre là-dessus. C’est ma ligne de conduite secrète. J’ai refusé certains projets. Tout dépend du scénario, du metteur en scène, des partenaires. Je ne fais aucune différence entre un film de studio et une production indépendante, en anglais ou en français.

Comment vous préparez-vous pour un tournage ?

Je suis très studieuse. Ma mère est professeur de français, c’est elle qui supervisait mes études. Depuis, j’ai mauvaise conscience quand j’ai l’impression de ne pas avoir fait mes devoirs. Je me documente un minimum. J’annote le scénario avec une citation, une musique qui reflètent la tonalité que je veux dégager. Je suis une actrice en formation.

Je prends des cours pour placer ma voix, bouger mon corps, je fais du Pilates, une méthode de gymnastique douce, et si besoin je répète avec mon amie coach d’anglais. Quand j’ai passé huit mois à Londres pour Harry Potter, il fallait que j’assure !

Votre expérience la plus marquante ?

Celle où j’interprétais Mary Stuart dans Gunpowder, treason and plot, un film pour la télévision britannique. Le premier rôle en costumes. Un moment magique, un cadeau alors que je n’avais que 21 ans. Puis j’ai incarné une Américaine dans la série Révélations pour la chaîne NBC.

À qui aimeriez-vous donner la réplique ?

Sans hésitation, à Hugh Grant ! J’adore les comédies romantiques comme Quatre mariages et un enterrement. Mais si Jean Rochefort et Al Pacino me sollicitaient, je ne dirais pas non…

En quoi consiste votre sortie ciné ?

Je me fais une toile en moyenne trois fois par semaine. Je préfère le grand écran au DVD. J’ai grandi sans télé… J’y vais en journée la semaine, de préférence seule. J’arrive à la dernière minute. Je regarde le générique de fin jusqu’au bout, par respect pour l’équipe du film. Un sas de décompression nécessaire avant de retrouver la rue, ce qui peut être violent quand on vient de vivre des grandes émotions comme avec Volver d’Almodóvar.

Comment définiriez-vous le cinéma ?

Un film, c’est comme un tableau ou une chanson, ça doit raconter une histoire.

Votre prochain long-métrage ?

Sans moi d’Olivier Panchot, l’adaptation du livre de Marie Desplechin. J’incarne une baby-sitter à la dérive, droguée.

Clémence Poésy : portrait chinois

Portrait chinois de la jeune actrice Clémence Poésy

• Si vous étiez un film ?

Le Dictateur de Chaplin. Un concentré d’humanité qui ne vieillit pas.

• Si vous étiez un acteur ?

Hugh Grant.

• Si vous étiez une actrice ?

Meryl Streep. J’attends de la découvrir dans Le diable s’habille en Prada.

• Si vous étiez une scène de film ?

Toutes celles avec Romy Schneider dans L’important c’est d’aimer.

• Si vous étiez un réalisateur ?

Michael Cimino.

• Si vous étiez un personnage de film ?

Burt Lancaster dans Le Guépard de Visconti.

Commentaires
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
note
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
Nom ou pseudo * :
Email * :
Commentaire * :
Note : note


Horaires et réservations
Le Grand Meaulnes
Imprimer les horaires
chargement en cours
Toutes les séances Changer la ville



Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Découvrez la nouvelle formule de votre magazine, spécialement concoctée pour vous pour la rentrée !

Le numéro du mois de septembre 2016 est disponible en ligne !

 

En savoir plus

Dans le même genre

    • Consulter la fiche du film 'Colonia'
      Colonia
      Voir la fiche film

      Drame de Florian Gallenberger

      avec Emma Watson, Nicolás Barsoff, Steve Karier, Stefan Merki, Daniel Brühl, Michael Nyqvist, Richenda Carey, Vicky Krieps, Jeanne Werner, Julian Ovenden, August Zirner, Martin Wuttke ...

      Durée : 1H50 Bande-annonce
Les autres films du genre : Drame
changer
Aucun cinéma sélectionné changer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.
Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation