Disco

Sortie le 2 avril 2008

Durée : 1H43 - Tout public

Facebook Twitter
Comédie de Fabien Onteniente
Avec Franck DUBOSC, Emmanuelle BEART, Gerard DEPARDIEU

Résumé

Résumé

Après nous avoir embarqué au camping, Franck Dubosc et Fabien Onteniente nous donnent la fièvre du samedi soir. Enfilez vos pattes d’eph’, ça va chauffer !


Chômeur au Havre, Didier Grain­dorge, 40 ans, a la tête sous l’eau à cause d’une affaire foireuse de water bed… C’est pas la joie ! Et aujourd’hui, c’est même la cata : une lettre de la mère de son fils Brian, 8 ans, qui vit en Angleterre, lui signifie qu’il n’aura pas le petit s’il n’est pas capable de lui offrir de vraies vacances, c’est-à-dire loin des docks, des PMU et des grandes surfaces. Heureusement, Jean-François Jackson a réouvert le mythique Gin Fizz et fondé la Gin Fizz Academy afin de relancer les concours de danse disco. Le premier prix : un voyage pour deux au pays des kangourous ! Il n’en faut pas plus pour que la fièvre du samedi soir reprenne l’ex-roi du dance-floor, fan de Saturday Night Fever. Le Travolta normand remet son mé­daillon à l’effigie du dieu John et décide de prendre des cours de danse chez la belle France Navarre pour reformer son ancien groupe : les Bee Kings. Reste à convaincre ses partenaires rouillés : Neuneuil, ven­deur chez Darty, et Walter, grutier-docker syndicaliste… Ça n’est pas gagné !
Forts du succès de Camping, Franck Dubosc et Fabien Onte­niente ont reformé leur duo gagnant. C’est d’ailleurs lors du tournage des scènes de bal de Camping qu’est née l’idée de cette comédie sociale dans la lignée de The Full Monty. Truffé de répli­ques désopilantes, rythmé par une phénoménale BO, Disco permet aussi de découvrir Emmanuelle Béart sous un nouveau jour, le fabuleux déhan­ché de Samuel Le Bihan, le charmant accent anglais d’Annie Cordy ou Isabelle Nanty et Gérard Depardieu amoureux. Nul doute que Disco va vous donner la fièvre !

Le saviez-vous ?

Le disco est européen. La fièvre qu’il a engendrée a duré de 1976 à 1982. Elle est apparue à Munich sous l’impulsion d’un compositeur italien, Giorgio Moroder. Il bricole des musiques électroniques, la voix de Gloria Summer fait le reste. Love to Love You Baby devient un tube. Les Français vont surfer sur la tendance. Les Village People, sortis de l’imagination de deux producteurs français, trusteront les disques d’or. Patrick Hernandez, lui, écoulera plus de 23 millions de son Born to Be Alive.

3 questions à Franck Dubosc

« Le disco c’est pas qu’une danse. Ça rentre par les cheveux, ça sort par les pieds, 50 cm au-dessus du sol, les fesses serrées. »

Le disco, c’est toute une période de votre vie ?
C’était un peu les années frime ! On arrivait en boîte, sûr de soi, en se disant que tout le monde allait nous regarder… On s’entraînait toute la semaine, il y avait les Bee Gees, les cols ouverts, les pantalons pattes d’eph’… Je n’emballais pas beaucoup et je ne dansais pas très bien non plus !

Vous portez le film du début à la fin. Lourde responsabilité ?
Pas vraiment… Bien sûr, Didier Graindorge est le personnage central, mais tous les seconds rôles sont importants. Je vous assure qu’être capitaine avec une équipe composée de Depardieu, Le Bihan, Béart…, ça aide ! Je sais que je peux courir et dire à un moment donné : « Les gars, je suis essoufflé, allez-y ! ». Ce qui était fatigant, c’était de tourner tous les jours, surtout les scènes de danse.

L’histoire se déroule au Havre. Vous qui êtes normand, cela vous a particulièrement touché…
Bien sûr. Je connaissais bien les docks, d’abord parce que mon père était déclarant en douane à Rouen, et ensuite parce que mes premiers boulots, c’était sur les docks. Ce qui est bien dans Disco, c’est l’anti­nomie : le disco avec les docks, Emma­nuelle Béart avec Dubosc… C’est cette confrontation qui fait que c’est explosif et que ça bouge ! Tout le monde avait peur de tourner au Havre et puis, finalement, quand on a terminé le film, on s’est tous dit que c’était quand même une belle ville ! Et je pense que les habitants du Havre seront très fiers de voir leur ville filmée avec autant d’amour par Fabien.

3 questions à Samuel Le Bihan

« Le disco, c’est un moment de partage qui permet de s’oublier et de faire la fête sans aucun jugement. »

Content de retrouver Fabien avec qui vous n’aviez plus tourné depuis 3 Zéros ?
Extrêmement. Je n’avais pas tourné depuis longtemps et j’aimais l’idée de revenir avec cette famille du cinéma populaire avec laquelle j’avais construit les pre­miers succès de Fabien. J’ai grandi avec le cinéma populaire et j’ai toujours eu envie de faire partie de ce cinéma. C’est en voyant des grands acteurs comme Bourvil, Fernandel ou Jean Gabin que j’ai eu envie de faire ce métier. Et puis, le rôle m’amusait beaucoup, il me correspondait à la fois physiquement et mentalement, je me sentais à ma place.

Vous avez énormément répété pour les scènes de danse…
Au début, j’avais presque envie de vomir ! On s’est entraînés pendant trois mois à raison de trois à cinq heures par jour. C’était formidable parce qu’on a tous appris à se con­naître. Fabien nous avait dit : « C’est dans la danse que vous allez trouver l’identité de vos personnages ». Il avait raison. Et le fait de se retrouver ensemble, de se parler et de travailler en même temps nous a beaucoup aidés. On avait tous le désir de réussir ce projet.

Vous avez épaté pas mal de monde avec votre chorégraphie de la scène de la finale. Quel souvenir gardez-vous du tournage de cette séquence ?
On avait un trac fou ! On s’est retrouvés dans cette boîte de nuit reconstituée en studio, il y avait 300 figurants chauffés à bloc… Ils savaient qu’on était venus pour gagner donc ils voulaient voir les vainqueurs. J’avais les jambes qui flageolaient, on avait peur de se tromper, peur de ne pas plaire… C’était un vrai spectacle parce qu’on avait l’impression d’être réellement en situation de concours ! Et quand Fabien a sauté de joie à la fin et nous a embrassés, c’était magique ! Tout le monde s’est pris dans les bras, le public hurlait, toute l’équipe dansait… On avait réussi, notre travail avait payé.

Commentaires
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
note
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
Nom ou pseudo * :
Email * :
Commentaire * :
Note : note


Horaires et réservations
chargement en cours
Toutes les séances Changer la ville



Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Découvrez la nouvelle formule de votre magazine, spécialement concoctée pour vous pour la rentrée !

Le numéro du mois de septembre 2016 est disponible en ligne !

 

En savoir plus

Dans le même genre

    • Consulter la fiche du film 'Un petit boulot'
      Un petit boulot
      Voir la fiche film

      Comédie de Pascal Chaumeil

      avec Romain Duris, Michel Blanc, Alice Belaïdi, Kevin Van Doorslaer, Gustave Kervern, Ivan Marcos, Alex Lutz, Charlie Dupont, Philippe Grand'Henry, Thomas Mustin ...

      Tout public - Durée : 1H40 Bande-annonce
    • Consulter la fiche du film 'Agents presque secrets'
      Agents presque secrets
      Voir la fiche film

      Comédie de Rawson Marshall Thurber

      avec Dwayne Johnson, Kevin Hart, Aaron Paul, Amy Ryan, Ryan Hansen, Danielle Nicolet, Slaine, Tim Griffin ...

      Tout public - Durée : 1H48 Bande-annonce
    • Consulter la fiche du film 'Bad Moms'
      Bad Moms
      Voir la fiche film

      Comédie de Jon Lucas, Scott Moore

      avec Mila Kunis, Kristen Bell, Kathryn Hahn, Christina Applegate, Kesha, Emjay Anthony, Oona Laurence, Annie Mumolo, Lilly Singh ...

      Tout public - Durée : 1H40 Bande-annonce
Les autres films du genre : Comédie
changer
Aucun cinéma sélectionné changer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.
Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation