De L Autre Côté

Sortie le 14 novembre 2007

Durée : 2H2 - Tout public

Facebook Twitter
Comédie Dramatique de Fatih Akin
Avec Baki DAVRAK, Tuncel KURTIZ, Patrycia ZIOLKOWSKA

Résumé

Résumé

Un film vibrant sur la mort, le combat et l’engagement. Prix du scénario au dernier Festival de Cannes.

Veuf depuis longtemps, Ali décide de vivre avec Yeter, une prostituée d’origine turque comme lui. Son fils Nejat, jeune prof d’allemand, désapprouve. Mais il change d’avis quand il découvre que Yeter envoie tout son argent à sa fille Ayten qui fait des études supérieures en Turquie. Lorsque Yeter meurt, il décide de retrouver la trace de la jeune fille à Istanbul. Sauf qu’Ayten, activiste politique, pour échapper à la police turque, a fui en Alle­magne. À Hambourg, Lotte, une étudiante allemande, accepte de l’héberger. Mais Ayten est finalement arrêtée et reconduite en Turquie où elle est incarcérée…

Ce voyage entre l’Alle­ma­gne et la Turquie suit les destins croisés de six êtres partagés entre deux cultures. Alors que la caméra s’attarde sur les visages et les paysages urbains, des personnages à part entière, la mise en scène implique le spectateur tout en respectant la pudeur du scénario.

5 bonnes raisons d'aller voir ce film

1- Pour les thèmes universels de ce film profondément humaniste, qui aborde avec subtilité et sensibilité aussi bien la mort (le moteur du film) que l’amour (qui donne aux individus le courage de survivre) et l’engagement pour les autres (au péril de sa vie).
2- Pour le véritable message de tolérance et le vibrant appel à la paix que Fatih Akin lance à travers les destinées de ses personnages, issus de cultures et de religions différentes. Ceux-ci réussissent à dépasser leurs préjugés pour comprendre ceux qui leur sont étrangers.
3- Pour le scénario qui se révèle un miroir que l’on peut traverser dans les deux sens. Désireux d’embrasser deux mondes, il permet de circuler de façon fluide entre l’Allemagne et la Turquie.
4- Pour l’analyse de la vie politique turque. Fatih Akin dénonce le nationalisme qui gangrène Istanbul (il suffit de voir le nombre incroyable de drapeaux turcs dans le film) et la bureaucratie totalement kafkaïenne du pays.
5- Pour la part belle donnée aux femmes, véritables héroïnes du film. Nurgül Yesilcay incarne avec fougue une activiste turque inflexible et passionnée, Patrycia Ziolkowska une étudiante allemande d’origine aisée et un peu naïve qui va apprendre la vie et l’amour grâce à son amie militante. Hanna Schygulla, l’actrice emblématique du cinéma de Fassbinder, joue la mère de Lotte, bouleversante de pudeur dans la douleur de son deuil.

Rencontre avec Fatih Akin

Après son Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, le réalisateur allemand Fatih Akin, de passage à Paris, est encore sur un petit nuage et travaille déjà à l’écriture de son prochain film, qui parlera du mal.
Pourquoi avoir choisi de mettre la mort au centre de votre film ?
La naissance de mon fils et le vieillissement de mes parents m’ont fait comprendre à quel point la vie est miraculeuse. Je voulais la célébrer sur le grand écran. Parler de la mort permet de souligner à quel point l’existence est précieuse. Aussi absurde que cela puisse paraître, je voulais faire un film positif et digne sur la mort. Pour moi, elle n’est pas le symbole de la fin, mais d’un nouveau commencement, d’une transformation. Dans mon film, elle est l’occasion pour des personnages de se rapprocher et de se comprendre enfin. On ne peut pas échapper à la mort : il n’est pas bon d’en avoir peur car alors elle empêche de vivre. Elle s’est invitée de façon inattendue durant le tournage. Une semaine avant le clap de fin, un de mes meilleurs amis est décédé brutalement. Je ne crois pas aux coïncidences, j’y ai vu un signe. J’ai eu beaucoup de mal à finir le film, j’étais saoul tous les jours.

Pourquoi situer une nouvelle fois l’action de votre film entre la Turquie et l’Allemagne ?

Un de mes maîtres de cinéma, Martin Scorsese, m’a dit un jour qu’il fallait parler dans ses films de sujets que l’on connaît. Je suis né en Allemagne de parents turcs, j’ai reçu cette double culture dont je suis très fier. Mais je ne sais pas très bien en quoi je suis Allemand et en quoi je suis Turc, tout est étroitement lié en moi. Je me sens vraiment chez moi à Hambourg où j’ai mes repères et ma famille. Mais partir en Turquie est toujours pour moi comme une fête et une incroyable aventure. J’ai envie de découvrir plus à fond ce pays, pour peut-être mieux me comprendre moi-même. À chaque fois que je m’y rends, j’ai l’impression de voyager dans un monde à la Matrix, complètement étrange et obéissant à ses propres règles. Je crois que je m’identifie à la Turquie car elle est faite d’autant de contradictions que moi !

De l’autre côté est un film profondément humaniste, qui invite à la tolérance…

J’ai voulu faire un film philosophique, qui incite le public à réfléchir sur l’état de notre monde
et de l’humanité. Mes voyages à l’étranger et la lecture des journaux me rendent très pessimiste, mais j’ai quand même voulu parler d’espoir avec De l’autre côté. J’ai aussi eu envie de parler de la globalisation, le phénomène le plus important de cette dernière décennie et dont je suis le fruit : mes parents sont partis de Turquie pour travailler et aujourd’hui, je porte en quelque sorte la culture allemande. Le système de globalisation pourrait permettre de résoudre tellement d’injustices sur la planète, malheureusement elle sert surtout pour certains à gagner encore plus d’argent en les exploitant.

Bio express

Né le 25 août 1973 à Hambourg, Fatih Akin étudie la communication visuelle aux Beaux-Arts en 1994. Après s’être essayé au métier d’acteur, il signe l’année suivante son premier court-métrage Sensin, du bist es ! qui reçoit le Prix du public au Festival de Hambourg. Son deuxième court-métrage, Getuerkt, confirme son talent et reçoit de nombreux prix internationaux en 1996. Cela lui permet de signer en 1998 son premier long, Kurz und Schmerlos où il décrit, à la façon de Scorsese, le monde de trois jeunes mafieux. Il tourne un film tous les ans jusqu’à la reconnaissance internationale, en 2003, avec Head on, récompensé à Berlin.

Commentaires
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
note
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
De : Pseudo
Le : JJ/MM/AAAA
Sa note :
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Curabitur dapibus consectetur ipsum, sed iaculis quam fermentum sed. Aliquam egestas cursus sapien id commodo. Quisque diam ipsum, pulvinar at posuere a, lobortis non nisl. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Mauris facilisis erat sed sollicitudin mollis. Praesent nec bibendum magna, id imperdiet leo. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut ac tellus tempus leo porttitor molestie.
Nom ou pseudo * :
Email * :
Commentaire * :
Note : note


Horaires et réservations
De L Autre Côté
Imprimer les horaires
chargement en cours
Toutes les séances Changer la ville



Publicité

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Le magazine des cinémas Gaumont et Pathé

Découvrez la nouvelle formule de votre magazine, spécialement concoctée pour vous pour la rentrée !

Le numéro du mois de septembre 2016 est disponible en ligne !

 

En savoir plus

Dans le même genre

    • Consulter la fiche du film 'Brooklyn Village'
      Brooklyn Village
      Voir la fiche film

      Comédie Dramatique de Ira Sachs

      avec Theo Taplitz, Andy Karl, Yolonda Ross, Stella Schnabel, Greg Kinnear, Paulina Garcia, Jennifer Ehle, Michael Barbieri, Alfred Molina, Talia Balsam, Arthur J Nascarella, Clare Foley ...

      Tout public - Durée : 1H26
Les autres films du genre : Comédie Dramatique
changer
Aucun cinéma sélectionné changer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir la meilleure expérience d'utilisation.
Pour en savoir plus, consultez nos Conditions Générales d'Utilisation